IFGM
AMIF
KINEMEZ

Tendinopathies

Qu’est-ce qu’un tendon ?

C'est une structure de peu d'élasticité, semblable aux cordes fibreuses, c’est une prolongation du muscle.  Il est chargé d’unir le muscle avec l'os. Il est composé de fibres de collagène, de couleur blanche, d'une forte consistance.  Il n'est pas contractile.

À quoi sert-il ?

Il a la fonction d'insérer le muscle à l'os ou au fascia pour les transmettre la force de la contraction musculaire et pour produire, de cette façon, le mouvement de l'articulation.

Qu'est-ce q’une tendinopathie ?

Donnée la terminaison pathie, qui provient du latin "pathos" que signifie maladie, nous comprenons tendinopathie comme n'importe quelle maladie ou pathologie qui peut subir un tendon, soit processus inflammatoire (tendinite), un processus dégénératif ou une rupture (partielle ou totale) du tendon.

Dans les mains ou dans les pieds, il y a des tendons enveloppés par un étui synovial pour minimiser la friction. N'importe quelle adhérence, une augmentation de grosseur, etc.. de ces étuis ils peuvent faire qu'ils perdent sa fonction, en pouvant secondairement altérer au tendon.

Causes

Les causes par lesquelles un tendon peut être lésé sont variées. Dans l’aspect purement sportif, une cause fréquente est l'hyper-musculation, l’entraînement excessif et mal exécuté.  Puisqu’il est résistant et peu élastique, le tendon peut subir pendant l'exercice musculaire répétitif, en donnant, comme première réponse, une inflammation. Si la situation perdure, il peut se dégénérer ou même se casser.

Dans des professions avec des mouvements très répétitifs (travail sur l’ordinateur, des électriciens, des travaux à la chaîne, etc), un surmenage du tendon provoque des microtraumatismes répétitifs qui produisent des dommages structurels.

En outre, il peut y avoir des facteurs nutriitionnels qui favorisent son apparition. Une alimentation acidifiante est un facteur de risque puisque le tissu conjonctif du tendon perd qualité.

Symptômes

Le symptôme principal est la douleur dans la zone du tendon affecté et  l'incapacité fonctionnelle. La palpation et la contraction résistée du tendon provoque des douleurs, un épaississement s’en aperçoive. Dans la phase initiale, la douleur survient pendant l'activité sportive ; dans des phases plus avancées, même au repos.

Diagnostic

Un examen clinique effectué par un professionnel expérimenté est généralement suffisant pour connaître le tendon affecté et sa gravité. Cependant, les spécialistes médicaux ont souvent recours à des preuves complémentaires, comme l'échographie et (ou) la résonance magnétique. Cela permet d'ajuster sur le degré d'affectation, la régularité de son trajet et la présence d'oedème.

Traitement

Le traitement est habituellement conservateur ; d’abord avec un repos relatif et la combinaison avec des mesures anti-inflammatoires et antalgiques. Ces mesures sont l'administration de médicaments (AINES), l'administration de suppléments nutritionnels (des minéraux, des vitamines, coenzymes, etc..) et une correction de l’alimentation, l'application de bandages (neurotaping ou "bandes de couleurs") et la thérapie manuelle.

Il est important de procéder à une approche locale ; mais nous ne pouvons pas oublier que nous sommes un ensemble de systèmes et de "pièces" qui se trouvent plus ou moins mises en relation et que, par un effet un "domino" on peut avoir une lésion qui peut être la conséquence d'un problème éloigné de cette zone douloureuse. Une surcharge d'un tendon peut être due à une compensation. Par exemple, une tendinite de l'épaule peut être favorisé par un dos excessivement incurvé qui favorise une mauvaise position de l'omoplate et, par conséquent, une mauvaise mécanique articulaire. Pour cette raison, une thérapie de qualité devra tenir compte toujours de la globalité.

Catellano
Català
Franais