IFGM
AMIF
KINEMEZ

Scoliose

Qu’est ce ?

C'est une difformité tridimensionnelle du dos. Elle est caractérisée par une déviation latérale de la colonne associée à une rotation vertébrale. Il est important de différencier bien une vraie scoliose avec une attitude scoliotique où il n’existe pas une rotation vertébrale.

Causes

On ne connaît pas la cause de plus de 85% des cas (une scoliose idiopathique). Entre 15%-20% l'origine est dans des maladies neurologiques, génétiques, hormonales, des altérations de la croissance vertébrale et d’autres. Ils existent des mauvaises habitudes ou des mauvaises attitudes posturales qui peuvent provoquer une douleur, comme porter mal le sac à dos, ou le sport asymétrique (le tennis, le golf, etc..) ou avoir une mauvaise ergonomie au travail. Mais ces aspects pourront difficilement être l'origine d'une scoliose, incluse une vraie jambe courte ne doit pas  causer une scoliose progressive.

Symptômes

Le symptôme principal est la difformité du dos, qui peut être plus ou moins visible en fonction des degrés dans la courbure rachidienne. Une scoliose avec peu de degrés peut passer inaperçue par des yeux non experts, mais quand la courbure surpasse 15º-20º cobb, les difformités peuvent être plus visibles (surtout en été quand d'habitude on est plus libéré des vêtements). Dans ces cas, les dérangements psychologiques sont plus évidents dans la scoliose juvénile et de l'adolescent. À ces âges où l'image est primordiale, elle reste endommagée par l'association inconsciente que nous faisons : symétrie des formes veut dire beauté.

Bien que la douleur habituellement ne soit pas le signe principal de cette difformité, parfois il peut apparaître des ennuis dans l'adolescent et une douleur mécanique chez l'adulte. Les phénomènes de compensation et les tensions musculaires sont d'habitude les motifs principaux de ces douleurs tu articulaires.

Diagnostic

D’habitude, une analyse clinique par un professionnel qualifié est suffisante pour la diagnostiquer. Cependant il est très important de déterminer les angles et le type de courbure. Quelques radiographies seront nécessaires pour vérifier cet aspect.


C’est très important le diagnostic précoce, puisqu'il sera déterminant dans l'évolution de la scoliose. Les parents devraient être les premiers à la diagnostiquer. En position debout avec les pieds joints, regardez si une épaule apparaît plus élevée, la tête un peu inclinée, une omoplate plus volumineuse, une hanche plus élevée, en définitive une asymétrie en position debout.

Pour vérifier cliniquement la scoliose on utilise le test de flexion antérieure du tronc ou test d'Adams. Demandez à votre fils de fléchir le tronc en avant comme s'il voudrait prendre un mouchoir sur le sol, mais avec les deux mains et les genoux étirés. Regardez attentivement son dos, si on observe que les deux côtés sont différents, comme quelques proéminences sur le dos (gibbosités) nous vous recommandons de le rendre à un professionnel qualifié pour confirmer le diagnostic

Traitement

Ils existent quelques cas dans lesquels l'évolution de la difformité est si importante qu'elle peut compromettre l'appareil cardio-respiratoire. Quand cette situation succède un traitement chirurgical sera indispensable. (de graves scolioses d'angles supérieurs à 60º cobb). D'habitude on utilise le corset quand les courbures sont supérieures à 25º Cobb.

Par rapport au traitement physique, la rééducation posturale Mézières est une technique très estimée, surtout pour les scolioses de l'adolescent et de l'adulte. Les objectifs sont divers : éviter la progression de la courbure (étape pre-puberté), améliorer la flexibilité musculaire (rééquilibre des chaînes musculaires), améliorer la mobilité articulaire et l'esthétique posturale.

Catellano
Català
Franais