IFGM
AMIF
KINEMEZ

Hypercyphose

Qu’est ce ?

Non appelle cyphose à la convexité de la courbure.  Sur le dos il y a une cyphose, celle dorsale ou thoracique.  Quand elle est très accentuée nous la dénommons hypercyphose.

Causes

Il n’existe pas une seule cause  qui explique l'augmentation de cette courbure rachidienne. Ça peut être par une altération congénitale en la forme de croissance de la vertèbre ou par des altérations secondaires aux maladies (la maladie de Scheuermann, l'écrasement par ostéoporose, etc..), psychologiques (par exemple, une attitude dépressive, une asthénie de l'adolescent) et peut-être les plus fréquentes les hypercyphoses posturales à causes environnementales comme par exemple les mauvaises postures acquises devant l'ordinateur.

Symptômes

D’une forme générale les douleurs dérivées de cette altération postural ils sont, d’habitude, mineurs et peu graves. Ces troubles sont habituellement situés entre les omoplates mais ils s’irradient aussi vers la région cervicale et lombaire. La cage thoracique est habituellement affectée et, par conséquent, il peut exister une difficulté respiratoire. La personne affectée d'hypercyphose peut avoir des dérangements psychologiques mineurs dus à une image corporelle altérée.

Nous ne devons pas penser que le problème est uniquement dans les dorsales. Quand il y a une difformité, comme dans ce cas, le corps cherche son rééquilibre, ses compensations. Avec le temps son problème aura gagné sur d'autres zones. Il n'est pas rare que ces patients se présentent au kinésithérapeute aussi par une épaule douloureuse, par une cervicalgie, par une lumbosciatalgie, etc.

Diagnostic

Habituellement, une analyse clinique par un professionnel qualifié est suffisante. La méthodologie que nous utilisons, en plus de l'étude clinique, elle est avec une biométrie digitale (le système ADiBAS) ce qui permet de mesurer l'angle de la courbure. Bien que ce ne soit pas indispensable, on peut confirmer le diagnostic au moyen d'une radiographie de profil en position debout.

Traitement

Lorsque l'évolution de la courbure cyphotique est rapide et dépasse les 70 degrés de cobb (20º-40º normal) on peut évaluer le traitement orthopédique et/ou chirurgical. Heureusement cela arrive rarement.  Dans la grande majorité des cas la rééducation postural Mézières permet de traiter ces difformités et leurs conséquences d'une forme efficace et avec des résultats durables.

Catellano
Català
Franais